France-Coronavirus: décès de l’ex-ministre Patrick Devedjian

Patrick Devedjian

Le président du conseil départemental des Hauts-de-Seine et ancien ministre, qui était hospitalisé après avoir contracté le Covid-19, est décédé dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 mars à l’âge de 75 ans.

Atteint par le Covid-19 depuis le 26 mars, Patrick Devedjian, président du conseil départemental des Hauts-de-Seine depuis 2007, est mort dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 mars, d’après une annonce du département ce dimanche matin. Il était âgé de 75 ans.

Patrick Devedjian, avocat de profession, avait occupé de nombreuses responsabilités politiques. Député à trois reprises de la 13circonscription des Hauts-de-Seine entre 1986 et 2017, il avait également été maire de la ville d’Antony, dans le même département, entre 1983 et 2002. Au cours de son dernier mandant dans la commune, il fut aussi porte-parole du RPR de 1999 à 2001.

Fonctions ministérielles

Il a également été ministre sous la présidence de Jacques Chirac : tout d’abord ministre délégué aux Libertés locales de 2002 à 2004, puis ministre délégué à l’Industrie jusqu’en mai 2005.

Secrétaire général de l’UMP pendant un peu plus d’un an, de septembre 2007 à décembre 2008, il est ensuite devenu ministre chargé de la mise en œuvre du plan de relance lors du quinquennat de Nicolas Sarkozy, à la suite de la crise financière mondiale. Engagé pour la cause arménienne, il a milité pour la reconnaissance politique du génocide arménien.

Patrick Devedjian fut aussi administrateur du Musée du Louvre, Vice-président de la Société des Amis du Louvre, Président de l’Etablissement Public d’Aménagement de La Défense (EPAD) de 2007 à 2009, et Président de l’Etablissement Public de Gestion de La Défense de 2009 à 2018. Comme le rappelle le département des Haus-de-Seine, “il œuvra à la fusion des deux établissements pour créer l’Etablissement Public Paris La Défense”.

“Sa parole manquera”

Ce dimanche matin, les réactions au sein de la classe politique se multiplient. L’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin a exprimé sa “profonde tristesse“, saluant “un ministre qui a fait honneur à la fonction. L’un des meilleurs“.

Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France se dit “bouleversée” par la disparition d’une “personnalité exceptionnelle par sa personnalité, ses convictions et son immense culture”. Le commissaire européen et ancien ministre socialiste Pierre Moscovici estime que “sa parole manquera”.

Le président Emmanuel Macron a rendu hommage dimanche au président du conseil départemental des Hauts-de-Seine Patrick Devedjian, “un esprit libre”. Patrick Devedjian fut “un esprit libre qui voulut toujours penser la droite dans la nuance et la complexité”, écrit le chef de l’Etat dans un communiqué.

Dans un communiqué, les élus et le personnel du Département des Hauts-de-Seine ont adressé ce dimanche leurs plus sincères condoléances à sa famille”. Patrick Devedjian était marié, père de quatre fils, et avait dix petits-enfants.

Source : ladepeche.fr

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments