France : « Museler le travail de Judi Rever, c’est faire le jeu d’un dictateur », communiqué de MaxMilo

Les éditions Max Milo viennent d’apprendre l’éviction de la participation de Judi Rever, auteur de « Rwanda l’éloge du sang », au Prix Bayeux-Calvados des correspondants de Guerre.

Nous sommes surpris qu’un tel événement qui rend hommage aux journalistes exerçant leur métier dans des conditions périlleuses pour permettre d’accéder à une information libre, censure le travail d’investigation de Judi Rever. Cette journaliste canadienne a en effet enquêté au péril de sa vie pendant vingt ans sur les atrocités commises au Rwanda.

Son travail repose sur des centaines d’entretiens – déserteurs de l’armée rwandaise au pouvoir, anciens soldats, survivants d’atrocités, enquêteurs de l’ONU – et sur des documents issus du Tribunal pénal international pour le Rwanda. Museler le travail de Judi Rever, c’est faire le jeu d’un dictateur. C’est aussi délaisser une journaliste qui a subi de nombreuses menaces de mort et risque toujours sa vie. C’est se coucher devant le totalitarisme.

Selon la responsable de la programmation, le festival aurait subi des pressions de plusieurs journalistes présents à Bayeux, qui auraient menacé de malmener Judi Rever si elle venait au Salon. Ne souhaitant pas que le Prix se transforme en champ de bataille, la programmatrice a préféré annuler la venue de Judi Rever.

Les éditions Max Milo ont argumenté qu’il n’y avait pas de raison que la conférence se transforme en pugilat. Judi est calme et très sûre de son enquête. Elle est prête à discuter sereinement de la tragédie qui dévaste depuis 1990 la région des grands lacs au Burundi, Congo et Rwanda… Nous avons même proposé de rencontrer ces lobbyistes pour discuter avec eux du travail de Judi Rever et du contenu de son livre Rwanda l’éloge du sang.

La décision est sans appel. Le Prix Bayeux-Calvados des correspondants de Guerre ne souhaite plus inviter Judi Rever.

Jean-Charles Gérard

Éditeur Max Milo

S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
kalisa
kalisa
6 octobre 2020 16 h 04 min

Dites à nos amis français d’inviter Colette Braeckman au lieu de Judi Rever.Ces Gaullois qui parviennent à nous faire gober que le Falcon 50 piloté par des français le 06/04/1994 n’a pas été detruit par le FPR Qui sont donc les coupables intouchables

augustin semucyowera
augustin semucyowera
7 octobre 2020 16 h 26 min
Reply to  kalisa

j,aimerais bien acheter ce livre

Karolus
Karolus
6 octobre 2020 23 h 08 min

Et cela se passe en France!
Quel horreur!
Jai honte de la France!

MINANI
MINANI
7 octobre 2020 9 h 27 min
Reply to  Karolus

Ce n’est pas macron qui défendra la cause des victimes des atrocités commises dans les Grands Lacs mes chers amis. Il en est l’auteur aux cotés des Sarkozy et des Clinton.

Last edited 14 jours il y a by MINANI