Guerre en Ukraine : L’allemand «Wolfgang Schäuble» regrette un aveuglement sur la Russie

Le conservateur allemand Wolfgang Schäuble, emblématique ministre des finances lors de la crise grecque, regrette des « erreurs » et un aveuglement au sujet de la Russie, dans le quotidien économique Handelsblatt.

« Nous ne voulions pas voir » la vraie nature du régime russe, assure-t-il. « C’est valable pour tout le monde. Lorsque j’étais ministre de l’intérieur (…) J’aurais pu regarder ce que la Russie faisait en Tchétchénie » au nom de la lutte contre l’islamisme, déplore-t-il. « Ou écouter le président polonais de l’époque, Lech Kaczynski : après l’invasion de la Géorgie par la Russie [en 2008], il avait prévenu : “D’abord la Géorgie, puis l’Ukraine, puis la Moldavie, puis les pays baltes et ensuite la Pologne.” Il a eu raison », conclut M. Schäuble.

L’ancien ministre, critiqué lors de la crise grecque pour son intransigeance avec Athènes, émet aussi des réserves sur les gazoducs controversés Nord Stream, que « nous avons essayé de faire passer contre tous les autres Européens et contre les Américains. J’ai toujours considéré que Nord Stream 1 et 2 étaient une erreur. Je l’ai dit en tant que membre du gouvernement fédéral, même si cela ne suscitait pas l’enthousiasme.»

Article original publié par «lemonde.fr»

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire