La RDC exige au Rwanda de retirer ses troupes sur le sol.

Le Conseil supérieur de la défense a appelé, mercredi 15 juin, le gouvernement à suspendre les accords et conventions conclus avec Kigali.

Cet organe de l’Etat a lancé cet appel à l’issue de sa réunion, présidée par le chef de l’Etat et élargie aux présidents de deux chambres du Parlement. Il a également recommandé au Rwanda de retirer ses troupes sur le sol congolais.

« Le Conseil supérieur de la défense salue les efforts de paix et de médiation engagés par le président Joao Lorenco de la République d’Angola dans le cadre de la CIRGL et le président Uhuru Kenyatta dans le cadre de l’EAC », a déclaré le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya.

Le Conseil supérieur a salué la mobilisation de la population congolaise pour le soutien aux forces de défense et sécurité, engagées au front dans le territoire de Rutshuru.

Il a en outre chargé le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et le commissaire général de la PNC à prendre les dispositions pour éviter la stigmatisation, la chasse à l’homme et tout acte susceptible à troubler l’ordre public, l’unité et la cohésion nationale durant cette période.

Cette institution a réaffirmé la volonté de la RDC de poursuivre le processus de paix de Nairobi en cours pour la pacification de l’Est du pays et de toute la sous-région.

Il a demandé au gouvernement d’assurer une prise en charge immédiate de la population en détresse, victimes de ces actes de barbaries et terrorisme qui ne resteront pas impunis. Pour ce conseil, le gouvernement devra doter les FARDC des moyens nécessaires pour assurer la défense du territoire national.

Article original publié par « radiookapi.net »