L’armée russe masse des troupes en prévision d’une contre-offensive ukrainienne dans la région de Kherson

Dans son évaluation de la situation sur le terrain, le ministère de la défense britanniqueestime que la guerre est sur le point d’entrer dans une nouvelle phase, les combats les plus violents se déplacent sur une ligne de front d’environ 350 kilomètres qui s’étend vers le sud-ouest, des environs de Zaporijia à Kherson, parallèlement au fleuve Dniepr.

Selon Londres, les forces russes se massent dans le Sud en prévision de la contre-offensive de l’armée ukrainienne. « De longs convois de camions militaires, de chars, de pièces d’artillerie continuent de s’éloigner de la région ukrainienne du Donbass et se dirigent vers le sud-ouest. On signale également des mouvements de matériel en provenance de Melitopol, Berdiansk et Marioupol, occupées par les Russes, et de la Russie continentale vers la Crimée via le pont de Kertch [pont de Crimée] », écrit le ministère.

Londres note que « les forces ukrainiennes ciblent de plus en plus fréquemment les ponts, les dépôts de munitions et les liaisons ferroviaires dans les régions du sud de l’Ukraine. Y compris l’embranchement ferroviaire stratégiquement important qui relie Kherson à la Crimée, occupée par les Russes (…) pour tenter d’affecter la capacité de la Russie à se réapprovisionner sur le plan logistique ».

Source: lemonde.fr