«Le M23 est mieux armé que l’ONU, c’est pourquoi la RDC doit coopérer avec le Rwanda et l’Ouganda pour arrêter la guerre» ! (Antonio Guteress).

En déclarant la faiblesse de l’ONU de combattre le M23 en RDC, Antonio Guterres a jeté l’huile sur le feu

Invité de la RFI et de France 24 ce dimanche 18 Septembre, le secrétaire général de l’ONU a recommandé une coopération sincère entre le Rwanda, l’Ouganda et la RDC pour pacifier l’EST de la RDC.

Le secrétaire général de l’ONU a reconnu que le M23 disposerait d’un armement lourd et plus perfectionné que celui de la mission onusienne. A la question de savoir l’origine de cet armement, le Secrétaire général de l’ONU a été très mal à l’aise jusqu’à manquer de mots avant de se reprendre en disant : «ce qui est vrai, ce que cet armement vient de quelque part. Il n’est pas né dans la forêt».

Pour lui, le Rwanda, l’Ouganda et la RDC doivent coopérer mutuellement et sincèrement pour mettre la région des grands lacs en paix. Il en va, selon lui, de l’intérêt commun de ces trois pays pour vaincre les groupes armés qui pullulent en RDC entre autres les ADF qui sont d’origine ougandaise et les FDLR, d’origine Rwandaise.

Antonio Guteress a donc dissipé le malentendu en disant au monde entier que l’ONU ne disposerait pas d’équipements militaires modernes pour faire face au M23 , mieux armé que le système des Nations Unies. Cette déclaration va davantage détériorer les relations entre les casques bleus et la population congolaise qui pense à un complot international contre la partie Est de la RDC.

Article original publié sur «topdirect.net»