LE TCHAD ET LA MALÉDICTION FRANÇAFRICAINE!

Tous les présidents Tchadiens ont en commun le fait d’être arrivés et repartis du pouvoir avec la main noire de la France…

  1. Ngarta Tombalbaye (1960-1975), renversé et exécuté après 15 ans de pouvoir ;
  2. Noel Milarew Odingar: ( 13 avril 1975-15 avril 1975 )renversé après de 2 jours de pouvoir;
  3. Felix Malloum (1975-1979), renversé par coup d’Etat, après 4 ans passés au pouvoir;
  4. Goukouni Oueddei (23 mars 1979-29 avril 1979), qui passe 37 jours au pouvoir;
  5. Lol Mahamat Choua (29 avril 1979-03 septembre 1979), qui fait juste 5 mois au pouvoir;
  6. Goukouni Oueddei ( 1979-1982) qui passe encore 3 ans, avant d’être définitivement chassé du pouvoir par Hisseine Habré;
  7. Hissene Habre (1982-1990) qui fait 8 ans, avant d’être chassé par Idriss Deby Itno, puis réfugié et emprisonné au Sénégal;
  8. Jean Alingué Bawoyeu ( 01 decembre 1990-02 decembre 1990 ) ,juste un jour de pouvoir;
  9. Idriss Deby, (1990-2021) , Il a échappé à plusieurs coups d’Etat mais trouve la mort le 19 avril 2021 dans des conditions encore floues ;
  10. Mahatma DEBY Itno , son fils Général de brigade, en ce moment à la tête de la transition sous le contrôle bienveillant de la mère patrie française. Jusqu’à quand??

La Françafrique telle que théorisée par Vershaves semble encore avoir de belles années dans ce pays et même dans toute l’Afrique francophone. Elle sait muter et s’adapter aux différentes conjonctures politiques qu’elle provoque parfois, dans le seul but d’assurer son ” éternité «. La  vérité est qu’il ne saurait y avoir de “puissance moyenne ” française au sens de Vedrinien si la France abandonne sa politique françafricaine. C’est une question de survie existentielle pour ce pays!!

Les discours officiels des hégémons qui s’alternent à sa tête n’y changeront rien. C’est de la poudre de perlimpinpin qui leur permet de surfer sur le temps en mobilisant leurs Think tank stratégiques… Le seul moyen pour L’AFRIQUE d’arrêter cette saignée centenaire est de s’engager résolument dans le PANAFRICANISME !

Nos Etats lilliputiens pris individuellement n’ont aucune chance de mettre fin à cette hydre sauf si et seulement si les paradigmes mobilisés à ce jour, ne fondent leur postulat dans l’union politique, culturelle , économique, monétaire etc. De l’Afrique!!

David Eboutou

Veritas

Leave a Reply