L’escalade militaire entre le Hamas et Israël s’intensifie

Emmanuel Macron a “fermement condamné les tirs revendiqués par le Hamas et d’autres groupes terroristes” vers Israël, lors d’un entretien avec le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas jeudi 13 mai, a déclaré l’Elysée dans un communiqué. Pour le chef de l’Etat, ces tirs de roquettes mettent en grave danger la population de Tel Aviv” et nuisent “à la sécurité de l’État d’Israël”

Tout en lui présentant “ses condoléances” pour les “nombreuses pertes de civils palestiniens résultant des opérations militaires et des affrontements en cours avec Israël”, le président de la République a demandé à Mahmoud Abbas “d’user de tous les moyens de son influence pour que le calme soit rétabli au plus vite”. Emmanuel Macron va également s’entretenir avec le Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou.

Des manifestations interdites samedi à Paris. 

Toutes les manifestations en lien avec les événements en Israël et en Palestine, prévues samedi, seront interdites, a appris France Télévisions auprès d’une source à la préfecture de police, jeudi. Un peu plus tôt, le ministre de l’Intérieur avait annoncé sur Twitter avoir demandé au préfet de police d’interdire ces rassemblements. “De graves troubles à l’ordre public furent constatés en 2014”, a rappelé Gérald Darmanin.

Le Hamas affirme avoir lancé une roquette un aéroport israélien.

Le mouvement islamiste a affirmé, jeudi, avoir lancé une énorme roquette d’une portée de 250 km en direction du second aéroport d’Israël et appelé les transporteurs aériens à “suspendre tous leurs vols vers l’Etat hébreu. Au cours des dernières heures, des vols à destination de l’aéroport international Ben Gourion de Tel-Aviv avaient été déroutés vers l’aéroport Ramon, près d’Eilat, dans le sud du pays, en direction duquel le mouvement islamiste dit avoir lancé cette roquette.

L’escalade militaire entre le Hamas et Israël s’intensifie, et le nombre de morts ne cesse d’augmenter depuis lundi et le début des combats au Proche-Orient. Le dernier bilan du Hamas, communiqué jeudi 13 avril, fait état de 83 morts dans des raids israéliens depuis lundi, dont 17 enfants. Côté israélien, 7 personnes sont décédées, alors que des centaines de blessés sont à déplorer dans les deux camps.

Source :franceinfo

Veritas

Leave a Reply