Menaces de mort contre Docteur Mukwege par l’armée Rwandaise: Les États-Unis qualifient « d’inacceptables »

Les États-Unis par le biais de son Ambassadeur Mike Hammer, se sont insurgés aux menaces de mort contre le Docteur Denis Mukwege après sa dernière dénonciation des massacres à l’Est de la République Démocratique du Congo.

A en croire ce diplomate américain, cette réaction brutale pour nuire à ce congolais de Congo-Kinshasa est “inacceptable”.

Nous sommes préoccupés par la violence brutale continue qui fait tant de victimes innocentes et aussi par les menaces inacceptables contre DenisMukwege . Les appels à la responsabilité pour la violence dans l’est de la RDC sont essentiels pour construire une paix durable.” Réagit t-il sur tweeter.

Lors de sa dernière sortie médiatique, le Prix Nobel de la Paix Denis Mukwege a plaidé pour la paix et la création d’un tribunal international à l’Est du pays afin de juger les graves crimes commis entre 1993 et 2003.

Source : africa24sur24.net

S’abonner
Notifier de
guest
9 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
CESAR
CESAR
23 août 2020 0 h 26 min

Les déclarations du représentant des USA sont une mise en scènes misérables et déplorables pour un homme de son rang. En effet, ce sont les dirigeants US sous Obama qui ont tout mis en oeuvre pour faire enterrer le Rapport Mapping.

CESAR
CESAR
23 août 2020 0 h 34 min

Qui a opposé le véto à la création d’un tribunal spécial chargé de rechercher et de juger les auteurs des massacres de masse contre des millions de Congolais et réfugiés rwandaise mentionnés dans le Rapport Mapping? Les USA

CESAR
CESAR
23 août 2020 0 h 39 min

Qui a décidé la création d’un tribunal spécial chargé de rechercher et de juger les auteurs de l’assassinat d’un ex-premier ministre libanais, Rafik Hariri qui n’était plus en fonction mais ami de Chirac? Ce sont la France, les USA-Grande Bretagne.

@CESAR
23 août 2020 12 h 36 min

La loi OBAMA, mais en fait la loi Dodd-Frank oblige l’industrie minière à adopter un schéma de traçabilité, étiquetage, pour ne pas financer les groupes armés.
C’est sous Obama que fût annihilé le groupe M23.
Le Rwanda en garde de mauvais souvenirs.

CESAR
CESAR
26 août 2020 12 h 45 min
Reply to  @CESAR

Obama I et II n’était autre que Clinton III et Iv. Obama a participé à la destruction de la Libye et à l’assassinat du Président Khadafi. Obama, au nom de son pays, s’est rallié à Sarkozy pour chasser du pouvoir le Président Gbagbo et installer ADO.

CESAR
CESAR
26 août 2020 13 h 01 min
Reply to  @CESAR

Le M23 existe toujours. Il n’a cessé d’exister. Il a été créé par Kagame exclusivement pour semer la mort et la terreur dans tout le Kivu dans l’unique dessein d’optimiser le pillage des minerais de la RDC avec l’appui des USA. Le comptoir est ici.

kalisa
kalisa
24 août 2020 10 h 04 min

Le Dr D Mukwege est en danger de Mort.La place de Kabarebe James ci devant conseiller de Kagame est à coté de Mugesera Léon pour ses déclarations incendiaires dans toute la région des Grands Lacs africains. L’homme est très dangereux!!!

CESAR
CESAR
30 août 2020 19 h 07 min
Reply to  kalisa

Qu’a dit exactement Mugesera dans son discours de fin décembre 1992 à Kabaya? Il est erroné de comparer l’infamie d’un sanguinaire qu’est Kabarebe avec l’excès de langage du professeur Mugesera. La porté de son discours n’a pas dépassé Kabaya.

CESAR
CESAR
30 août 2020 19 h 11 min
Reply to  kalisa

Kabarebe a proféré des menaces de mort contre Docteur Mukwege. Celui-ci a parlé de criminels, auteurs des crimes contre les Congolais. Il n’a donc pas parlé de Kabarebe et encore moins du Rwanda.La réaction négative de celui-ci est un aveu manifeste.