Nouvel ordre mondial : la Chine, la Russie et la Corée du sud, les nouveaux « maîtres » du Monde

Les conséquences de la pandémie du coronavirus ont dévoilé les défaillances des pays qui s’étaient autoproclamés comme étant des « puissances mondiales », lesquelles se sont effondrées l’une derrière l’autre face à un ennemi invisible et transfrontalier, le Covid-19.

Il a suffi que la pandémie touche ces « puissances mondiales » pour qu’elles s’écroulent, ce qui dénote de la précarité du système politico-économique sur lesquelles elles sont bâties. Il s’agit de « puissances mondiales » qui auront usurpé ce statut dans la mesure où elles ont bâti leur « puissance » au détriment des pays qu’elles qualifient de sous-développés. Des pays dont les richesses sont pillées par ces « puissances mondiales » qui n’ont pas résisté à l’onde de choc de la pandémie du coronavirus.

Ainsi, la France, l’Italie puis les Etats-Unis d’Amérique sont tombés l’un après l’autre. Les statistiques arrêtées ce samedi, font ressortir que l’Italie demeure le pays le plus endeuillé, avec 14 681 morts officiellement enregistrés, devançant l’Espagne (11 744 décès), les Etats-Unis (7 159), la France (6 507) et le Royaume-Uni (3 605). Et en France, le bilan quotidien est reparti à la hausse hier vendredi avec 588 morts en milieu hospitalier pour un total désormais de plus de 6.500 morts. Quant au nombre de cas de contamination dans ces pays, les Etats-Unis paient toujours le plus lourd tribut, avec 277 965 cas recensés.

L’Italie compte 120 000 et l’Espagne a dénombré pour le moment près de 120.000 cas. La vie a repris progressivement en Chine qui a été le premier pays touchés par cette pandémie en décembre 2019 avec 3.322 morts. Aujourd’hui, les pays européens et les Etats-Unis n’ont pas pu faire face au Covid-19 ou s’unir pour stopper la pandémie. Ces « puissances mondiales » n’ont pas réussi à faire face à la pandémie ni individuellement ni en groupe en raison de leur système qui est, en somme, bâti sur un capitalisme sauvage et donc précaire voire aléatoire.

Tous ces pays ont accepté l’aide de la Chine, laquelle est sortie grandie de cette pandémie. Il en est de même pour la Corée du Sud et la Russie qui sont parvenues à faire face au Covid-19 grâce à leur gouvernance basée sur un système économique viable, contrairement à celles qui se sont autoproclamées « puissances mondiales ». Celles-ci sont en train de s’effacer et de s’effriter pour céder la place aux nouvelles puissances mondiales ou aux nouveaux maîtres du Monde, à savoir la Chine, la Russie et la Corée du Sud.

Amir Hani/dia-algerie.com

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments