RDC : arrestation d’un troisième colonel déserteur

L’un commandants de l’armée congolaise, le colonel Serge Mavinga est accusé de désertion.Cette arrestation intervient après que de violents combats ont éclaté dans la nuit de mardi à mercredi dans l’Est de la République démocratique du Congo, entre les combattants du Mouvement du 23 mars (M%23) et l’armée congolaise.

Avant M. Mavinga, l’armée de la RDC a traduit deux colonels en cour martiale pour ne pas avoir empêché la chute de la ville de Bunagana, dans le territoire de Rutshuru, qui est toujours aux mains des rebelles du M23 depuis juillet.

Il s’agit de Désiré Lobo et Jean-Marie Diadia wa Diadia, respectivement commandants des 3.412 et 3.307emes régiments. Quatre chefs d’accusation sont portés contre ces deux colonels : fuite devant l’ennemi, abandon d’armes et de munitions, violation de consignes et détournement de fonds publics.

Le procureur du tribunal militaire les accuse d’avoir provoqué la chute de Bunagana, en abandonnant des armes, des munitions mais aussi en laissant certains véhicules de l’armée aux mains du mouvement rebelle.

Article original publié par « journaldebrazza.com »