RDC : les rebelles du M23 n’ont pas quitté Kibumba!

Au quatrième jour, de la cession des positions de Kibumba (Nord-Kivu) par le M23 à la force de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est (EAC), les déplacés ne sont toujours pas retournés dans la zone, ce lundi 26 décembre. Les plus courageux qui tentaient de s’y rendre dimanche disent avoir été tabassés par des hommes identifiés comme des rebelles du M23.

Selon le président du comité des déplacés, les quelques déplacés qui tentaient de regagner leurs habitations à Kibumba auraient été fouettés par les rebelles du M23 qui sont encore visibles dans quelques villages de cette entité.

Entre-temps, l’opinion publique au Nord-Kivu, se pose la question de savoir qui doit effectivement contrôler les zones après le retrait du M23 des zones occupées. A cette question, il a été décidé, selon les accords de Luanda, que la force de l’EAC devait se déployer progressivement aussitôt que les rebelles se seraient désengagé des zones concernées.

Article original publié par « Okapi »