RDC : Soutenues par le Rwanda, les rebelles du M23 occupent les positions de FARDC au Nord-Kivu !

Des combats opposaient lundi  l’armée congolaise aux rebelles du « Mouvement du 23 mars » (M23) dans l’est de la République démocratique du Congo, poussant des habitants des villages de la région à fuir vers l’Ouganda, selon des sources locales.

Les positions de l’armée congolaise « ont été attaquées par les M23 » à Runyoni et à Chanzu dans la nuit de dimanche à lundi le 28/03/2022, a déclaré à l’AFP le lieutenant-colonel Muhindo Lwanzo, directeur de cabinet de l’administrateur militaire du territoire de Rusthuru, dans la province du Nord-Kivu. « Ils ont occupé nos positions durant la nuit. Pour le moment, les affrontements sont en cours, nous sommes en train de chercher comment récupérer les endroits pris », a-t-il ajouté.

Dans le groupement voisin de Jomba, la situation est tendue, la population tente de fuir vers l’Ouganda ou vers le centre de Rutshuru, a expliqué Jackson Gacuki, chef de ce groupement. «Ici, rien ne va, les gens traversent vers l’Ouganda avec leur bétail. Il y a eu plusieurs tirs depuis ce matin, et de plus en plus les armes se font entendre », a témoigné auprès de l’AFP François Sebakara, un habitant de Bunagana.

Également appelé «Armée révolutionnaire congolaise », le M23 est issu d’une ancienne rébellion tutsi congolaise du Nord-Kivu jadis soutenue par le Rwanda et l’Ouganda, pays frontaliers de cette province en proie depuis plus de 25 ans aux violences de nombreux groupes armés. Défait en 2013 par l’armée congolaise, le M23 refait parler de lui depuis novembre, lorsqu’il a été accusé d’avoir attaqué plusieurs positions militaires dans la région de Rutshuru.

L’armée congolaise mène des opérations militaires dans la province du Nord-Kivu tout comme dans celles voisines de l’Ituri et du Sud-Kivu contre ces groupes, dont le M23. Dans un communiqué publié dimanche, l’ex-mouvement rebelle a estimé que les opérations de l’armée congolaise «contre (ses) combattants traduisent, sans doute, le choix définitif du gouvernement de la République d’en découdre avec le M23 ».

Source : TV5 monde

21 Comments

  1. I don’t need to tell you how important it is to optimize every step in your SEO pipeline. But unfortunately, it’s nearly impossible to cut out time or money when it comes to getting good content. At least that’s what I thought until I came across Article Forge… Built by a team of AI researchers from MIT, Carnegie Mellon, Harvard, Article Forge is an artificial intelligence (AI) powered content writer that uses deep learning models to write entire articles about any topic in less than 60 seconds. Their team trained AI models on millions of articles to teach Article Forge how to draw connections between topics so that each article it writes is relevant, interesting and useful. All their hard work means you just enter a few keywords and Article Forge will write a complete article from scratch making sure every thought flows naturally into the next, resulting in readable, high quality, and unique content. Put simply, this is a secret weapon for anyone who needs content. I get how impossible that sounds so you need to see how Article Forge writes a complete article in less than 60 seconds! order here.

  2. Ca ne sont pas les m23 ,ce sont des pures inkotanyi melange avec peux de congolais pour masque les etranges de cette legion mais nous voyons ces inkotanyi partir au congo pendant la nuit.

  3. Les agissements de l’Etat Rwandais contre la RDC constitue une violation flagrante du droit international criée sur tous les toits dans ces jours par les maîtres du monde relativement à l’Affaire Russie contre Ukraine.
    Or, force est de constater le silence de tombeau du Président Congolais d’une part et d’autres dignitaires congolais d’autre part sur l’agression armée du Rwanda contre son pays.
    Kabila fils est resté inerte et insensible à la tragédie qui a frappé des millions de Congolais du Kivu. Cela peut expliquer par le lien étroit entre lui et Kagame car il est une pure création de celui-ci.
    Pour Tshisekedi dit président des Congolais, commandant en chef de l’armée de son pays et garant de la sécurité des Congolais, son inertie est incompréhensible.
    Après son entrée en fonction, alors que la présence des milliers de soldats rwandais sur le territoire congolais et ce, depuis plusieurs années, est de notoriété publique, devant des millions de Congolais et de Rwandais, il a osé dire qu’il n’y a aucun soldat rwandais en RDC. Quelques mois plus tard, il a été démenti par les faits.
    Récemment, une question lui a été posée sur la création d’un tribunal pénal international pour la RDC dont la mission serait de rechercher et de juger les auteurs des crimes de masse qui ont été commis contre des millions de femmes, enfants et hommes congolais de tous âges et condition dont l’archevêque de Bukavu, Monseigneur Christophe Munzuhirwa. Sa réponse fut étonnement claire : « ces crimes relèvent du passé ». En clair il ne peut nullement demander à l’ONU la création de ce tribunalk, le tout pour ne pas inquiéter Kagame et sa clique.
    Aujourd’hui, les soldats de l’armée rwandaise, en fait de Kagame et nullement du Rwanda sème la mort et la terreur contre les Congolais, au vu et au su du monde entier.
    Tshisekedi osera-t-il dire qu’il n’y pas de soldats rwandais sur le territoire congolais ?
    Si selon lui, il n’y en a pas, cela signifie que c’est un groupe de bandes armées congolais dit M23 ou Armée Révolutionnaire qui sème la mort et la terreur contre des millions de Congolais du Kivu dans l’unique dessein de prendre et exercer le pouvoir en RDC ou de dégager le gouvernement Tshisekedi.
    Se pose alors la question de savoir si en RDC il y a des congolais qui sont au-dessus des lois et qui, par conséquent ont droit de tuer impunément des Congolais et détruire leurs biens matériels comme beau leur semble.
    Sur le fonds, comment un grand pays qu’est la RDC peut-il être humilié et incapable de relever le défi lancé par Kagame, ex-seigneur de la guerre dont la devise est « Tuer et Tuer »? Kagame a dit limpidement devant des millions de Rwandais que tuer un être humain même les enfants ne lui cause aucun problème. Pour exiger le respect, l’homme doit nécessairement prouver qu’il le mérite. A défaut, même son chien ne peut le respecter. C’est cette règle immuable qui gouverne les rapports entre les hommes et le fonctionnement de la société humaine et ce, depuis des millénaires. A quoi servent les prétendus richesse de la RDC criée sur tous les toits par les Congolais?
    il convient de rappeler qu’alors que les soldats de l’armée de Kagame massacraient impitoyablement des millions de femmes, enfants et hommes congolais du Kivu de tous âges et conditions, le chanteur Koffi Olomidé est venu ici au Rwanda pour balance les jambes. Il a encensé Kagame de tous les bons mots. Le même Koffi Olomidé était ici à Kigali il y a quelques mois. Il a une fois de plus encensé Kagame, introuvé au Rwanda depuis plus de deux ans. Aucun Congolais n’a critiqué les agissements indignes de Koffi Olomidé. L’argent d’abord , l’honneur et la dignité ensuite.

  4. @anonyme: wasetsa nuvuye… abacongo bazi guceza gusa ntakindi. Nguhaye imyaka 3 kivu iraba yabaye intara y u rwanda !

    • Il me semble que c’est la bonne solution pour épargner les Kivutiens la souffrance permanente et les conditions infrahumaines dans lesquelles ils se trouvent depuis plusieurs année. Au bout de 10 ans le Kivu sera le grenier de toute la région, bien entendu sous la direction d’un Rwandais autre que Kagame.

      • Moi je crois que Kagame avec son agression et sa brutalité envers les Kivutiens accroit le nationalisme dans cette partie du Congo qui connaît très bien le sort des rwandais, particulièrement les Hutus, dans cet enfer de Kagame.

        Je reste convaincu que si le Kivu ne subissait pas des crimes interminables du FPR de Kagame, il serait entrain de réclammer leur autonimie envers Kinshasa qui ne fait rien pour eux.

    • Mfite ikibazo kimwe kubyo Kalisa yanditse. D’accord que Kagame va annexer le Kivu. Icyo nibaza ni statut azaha abakongomani. Kugeza ubu abatutsi nibo banyarwanda bemewe mugihe Abahutu ari citoyen de 2eme degré. Ese abanykivu batari abatutsi bazaba nk’abahutu cyangwa bazaba 3eme degré.

      Kivu ishobora kwaka atonomie ariko ntabwo yakwemera kuba abacakara b’ INYENZI. Yewe n’abahutu bafite ubundi buryo bakwitandukanya n’ abicanyi babo twese tuzi

  5. Akaboko kishe inkware gahora kamanitse. Kagame ntabwo ashobora kuva muri Kongo kubera ko yahaririye ibyinshi kandi yibeshya ko Kongo ari umurima we…Ariko niyitonde kuko burya sibuno kuko Abanyekongo barize

  6. Kagame est stratège, le monde entier regarde en Ukraine lui va capturer la rdc ou du moins le kivu! Vive le Rwanda !

    • Le silence observé par les maîtres du monde depuis des années sur le drame congolais, c’est en réalité pour permettre au Président Congolais de montrer au monde qu’il est effectivement commandant en chef de l’armée de son pays et Président des Congolais avec P c’est-à-dire qu’il est capable de relever le défi lancé par Kagame à son endroit. En effet, aucun Etat sérieux ne peut venir au secours d’un Etat comme la RDC humilié, pillé et partiellement détruit par un petit Etat qu’est le Rwanda. Ils ont parfaitement raison.

    • Kagame n’est pas stratège. Sa vie a toujours été gouverné par les rapports de force. Selon lui, plus il est fort, plus il fera tout ce qu’il veut contre qui il veut et comme bon lui semble. Il s’ensuit que pour composer avec lui, il faut être plus fort que lui ou être au même niveau quant à la force. Pour qu’il respecte un autre chef d’Etat ou quiconque autre , il faut que celui-ci soit en état de le mettre sur le tapis en cas de duel. Kagame adore le duel et la guerre. Les règles élémentaires de l’interdépendance des Hommes qui gouvernent la société humaine depuis des millénaires sont inexistantes chez Kagame. Pour lui, en tant que Président du Rwanda, tous les Rwandais sont ses obligés. Il a droit de les broyer comme il entend et quand il veut. S’agissant de Tshisekedi, celui-ci sait très bien qu’il doit à Kagame ce qu’il est aujourd’hui à savoir Président de la RDC car il n’a pas gagné l’élection présidentielle. Pour ce faire, il est devenu l’obligé de Kagame. Il ne peut rien faire susceptible d’indisposer celui-ci. Les pro-Tshisekedi prétendent qu’il a gagné l’élection mais ils sèchent quand il s’agit d’expliquer pourquoi il a refusé le recomptage des bulletins de vote demandée par son concurrent comme en Haïti entre Martelly et Manigat lors de l’élection présidentielle dans ce pays. Le refus de recomptage des bulletins de vote est la preuve que Tshisekedi n’a pas gagné l’élection présidentielle et qu’il a donc été positionné à la tête de la RDC par jeu de magouilles de Kabila Joseph, créateur de Kagame et avec l’appui de celui-ci. Il est dans une boîte à savoir les mains de Kagame de sorte qu’il lui sera difficile de s’en sortir. Kagame le tient. S’il tente de bouger, il sera éjecté ou subira le même sort que Kabila Laurent Désiré dont les assassins et le mode opératoire de son assassinat sont connus des Rwandais.

  7. Je vs mens PS les tutsi finiront mal avec leur complexe ,ils pensent qu’ils sont supérieures à d’autres patois qui peuplent la rdc ,on vs connait avec votre mauvais plan de l’empire hima ,attendez ma riposte ds bantous.Ds petits hommes mais qui sont sanguinaires on va vs manger fils ds putes

    • Il me semble que vous ne savez pas ce qui se passe dans votre pays.
      Le M23 est une fiction. Il s’agit de l’invasion flagrante de la RDC par le Rwanda.
      Kagame a dit publiquement que son pays est petit et qu’il ne peut y faire une guerre mais que par contre la RDC a de l’espèce où est il aisément facile de mener une guerre.
      Kagame ne plaisante. Il fait toujours ce qu’il dit.
      Entretenir une armée coûte cher. Il faut des moyens financiers et matériels conséquents. Une bande armée de garçons de bistrot ou de la rue ne peut certainement pas constituer une armée apte à affronter l’armée congolaise appuyée avec la MONUSCO s’elle n’est pas armée et financée par un Etat ou des Etats qui ont des moyens. Ce qui n’est pas le cas du Rwanda. Par contre, celui-ci a des moyens matériels et financiers pour envahir militairement la RDC et semer la mort et la terreur contre les Congolais du Kivu. Kagame enrôle dans son armée un groupe de Congolais rwandophones et des jeunes rwandais chômeurs appelé M23 qui, en réalité n’est pas une armée mais fait partie intégrante de l’armée rwandaise.
      Tout homme rationnel peut raisonnablement se poser la question suivante:
      Comment un petit pays qu’est le Rwanda peut-il impunément semer la mort et la terreur en RDC contre des millions de Congolais au vu et au su du monde entier sans que le Président Tshisekedi ne bouge? Il est dit que celui-ci est garant de la sécurité des Congolais et commandant en chef de l’armée congolaise. Connaît-il le sens du mot commandant en chef? Connaît-il le sens du mot diriger? Les malheurs de la RDC n’est pas ce fameux M23 mais ses dirigeants. C’est un fait établi qu’en matière de mauvaise foi et de malhonnêteté, Kagame dispose d’une haute expertise. Le mot parole donnée ou convention signée par lui au nom de son pays est un mot vide de sens.

Les commentaires sont fermés.