Traitement cruel et inhumain de Léon Mugesera, Le Rwanda condamné

Léon Mugesera a été expulsé du Canada en 2012 au terme d’une saga judiciaire portant sur son immigration au pays

Le Rwanda s’est livré à un « traitement cruel, inhumain et dégradant » à l’égard de l’ancien résidant canadien Léon Mugesera, a statué vendredi la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples.

Le jugement ne change pas la condamnation à la prison à vie de Léon Mugesera, reconnu coupable d’incitation au génocide par un tribunal rwandais en 2016, mais blâme Kigali pour ses conditions de détention. La Cour africaine conclut également que le Rwanda a violé le droit à la vie et le droit à la famille de l’ancien résidant de Québec.

En revanche, l’État rwandais n’a pas violé le droit à la défense de Léon Mugesera, tel que l’alléguait la poursuite déposée en 2017 devant le tribunal basé à Arusha, en Tanzanie. Le tribunal a d’ailleurs rejeté la demande de Léon Mugesera d’ordonner sa remise en liberté et l’annulation de sa condamnation pour incitation au génocide, estimant que le litige portait sur ses conditions de détention et non pas sur la légalité de sa détention.

« Nous sommes très contents que la souffrance de Léon soit enfin reconnue », a déclaré à La Presse son épouse, Gemma Uwamariya, saluant le travail des procureurs québécois de son mari et des étudiants en droit qui les ont appuyés.

Le Canada écorché

Cette « immense victoire » écorche une fois de plus le Canada, estiment Geneviève Dufour et David Pavot, procureurs québécois de Léon Mugesera et codirecteurs du Bureau d’assistance juridique internationale de l’Université de Sherbrooke, dont les étudiants ont investi « des centaines d’heures » dans le dossier.

«Ça confirme ce que le Comité contre la torture [des Nations unies] a dit contre le Canada », assène Me Dufour. L’organisme de l’ONU avait conclu en 2018 qu’Ottawa avait violé la Convention contre la torture en renvoyant Léon Mugesera au Rwanda.

Cliquez ici pour lire la suite de l’article sur « lapresse.ca »

Subscribe
Notify of
guest
6 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
kalisa
kalisa
30 November 2020 14 h 36 min

J’ai condamné les discours incendiaire de Mugesera Léon à Kabaya. Deux poids deux mesures! Kabarebe James a tenu exactement le meme discours devant des jeunes rescapés du génocide et il coule des jours paisibles jours à Kigali.

CESAR
CESAR
30 November 2020 16 h 06 min

Les propos de Mugesera à Kabaya ne sont qu’une reprise des écrits de Monseigneur Léon Classe:, les Tutsi= race Tutsi rwandaise, inexistence de lien de fraternité entre les Hutu et les Tutsi, origine étrangère des Tutsi rwandais.

CESAR
CESAR
30 November 2020 16 h 27 min

En réponse aux auteurs du Manifeste dit de Bahutu, Le roi Mutara III Rudahigwa a été limpide: “il n’existe aucun lien, direct ou indirect entre les Bahutu et les Batutsi. Il en sera toujours ainsi”. Les Tutsi sont des hamites, peuple indo-européen.

CESAR
CESAR
30 November 2020 16 h 46 min

La prétendue origine étrangère des Batutsi n’est pas une invention de Mugesera mais des blancs européens, reprise et enseignée dans les écoles du Rwanda par Mgr Léon Classe et enfin intériorisée par les monarques Tutsi et les leurs.

CESAR
CESAR
30 November 2020 16 h 50 min

Les Rwandais qui ont lu le vrai discours de Mugesera et nullement celui repris et altéré par les opposants politiques et le FPR qui lui a été opposé par les juges, ont constaté l’inexistence d’effet direct ou indirect sur les massacres des Tutsi.

NYONINYINSHI
NYONINYINSHI
30 November 2020 20 h 13 min

Ibyiza “FPR INYENZI INKOTANYI zavanye mu gihugu cy’ ” BUSAGYA” , ni: KWICA, KWIBA, KUROGA, KUBESHYA ukongeraho n’UBUSAMBANYI ndenga kamere. ” Nibyo twabonye bavanye mu “BUSAGYA”. kwa “Papa wabo “KAGUTA Yoweri M7”.