UA: Le statut d’observateur accordé à Israël a été suspendu

La question sensible du statut d’observateur pour Israël au sein de l’Union africaine n’a pas été tranchée, ce dimanche 6 février. Un débat était prévu au deuxième jour du 35ème sommet de l’organisation qui se déroule, depuis samedi, à Addis-Abeba, mais finalement, il n’a pas eu lieu. À la place, il a été décidé de créer un « comité » chargé d’étudier la question.

Les analystes prédisaient un débat houleux, susceptible d’étaler au grand jour les divisions de l’Union africaine, voire même de susciter une scission sans précédent. Pour éviter cet écueil, l’Union africaine a donc renoncé à soumettre la question au vote et opté pour la création d’un comité qui sera chargé de mener des consultations et de rendre son rapport lors du prochain sommet de juillet. La question est ainsi remise à plus tard.

Un comité composé de sept pays

Le comité sera composé de sept pays dont l’Algérie et l’Afrique du Sud qui sont à la tête de la fronde contre la décision du président de la Commission Moussa Faki Mahamat d’accréditation d’Israël comme observateur, mais aussi la RDC, le Rwanda, le Nigéria et le Cameroun sans oublier le Sénégal au titre de la présidence tournante de l’organisation.

« Le président Macky Sall a plaidé pour une solution d’apaisement », explique une source diplomatique, alors que l’Union africaine est déjà confrontée aux défis du terrorisme et des coups d’État qui se multiplient.

Guerres de leadership

C’est de la « procrastination », déplore une autre diplomate, à la sortie de la salle Mandela où se tenaient les discussions. Il faut dire qu’au-delà du fond, à savoir l’opportunité ou non d’un statut d’observateur pour Israël, ce débat met en lumière des guerres de leadership anciennes au sein de l’institution.

En attendant, un certain flou règne sur le statut  d’Israël auprès de l’organisation, officiellement accrédité, depuis juillet dernier, comme observateur, sans que cela soit concrètement appliqué.

Source : RFI

8 Comments

  1. I visited many websites, but yours is probably the most interesting I found, and your article "UA: Le statut d’observateur accordé à Israël a été suspendu" is very interesting ! Keep going 🙂 And have a look to my new website : https://www.taobao.fr/ !

  2. Cesar,

    comme je l’ai dit on ne peut pas justifier un mal par un autre mal! Même Hitler avait des arguments justifiant ses crimes. Il semble même que ce dernier était sûr de ne pas être condamné par d’autres pays puisque personne n’avait condamné jusque lá les turcs pour leur génocide arménien, sans oublier l’amérique et les « INDIENS ».

    Meme si ce que vous dîtes à Nyerere serait vrai, n’empêche que sa lutte contre l’apartheid était noble. De mon côté je prend parti pour les opprimés (Palestiniens, Hutus rwandais, congolais,) et le fait que les occidentaux ou même certains africains préfèrent soutenir les oprimeurs des africains ne changera jamais mon avis. Et l’état heubreux est un état oppresseur et prédateur

  3. L’ UA doit prendre se distancer de l’ Israel ne fut ce que par solidarité du peuple Palestinien. L’Afrique qui a souffert de la colonisation, de l’esclavagisme et l’apartheid trahirait toutes les victimes africains fauchés par les esclavagistes, les colonisateur et tous ces racistes que l’on trouve partout en Occident, si elle acepterait Israel comme observateur.

    Pour rappel, l’Israel avait de très bonnes relations avec les racistes sudafricains et une coopération forte notamment en armement (Bombe atomique). Les salauds comme Faki sont vraiement une honte pour nous tous. Heureusement qu’il y a le gouvernement sudafricain qui est contre la proposition du « Hausneger » Faki.

    • Il ne faut pas oublier non plus que kagame est derrière ce projet pour soutenir Israël.Il lutter contre ce type d’esclavagisme qu’on veut ramener en Afrique

  4. Mais il fallait suspendre en meme temps Moussa Faki Mahamout! depuis quand un Secretaire General decide en lieu et place des Etats Membres? Selon sa logique Israel a des liens privilegies avec 44 Etats membres et donc peut sieger en tant qu’observateur.Quid des autres puissances comme les USA,UK,Chine ,Russie? ils vont aussi etre membre obserevateurs? Israel pratique l’Apartheid envers le peuple palestinien, il construit des villages sur le sol palestinien pour ses citoyens.Quelle brebis galeuse on veut introduire en UA? Demain Kagame va construire des villages au Kivu et bonjour la Balkanisation de la DRC!!!

    • C’est de la démago ou hypocrisie.Plusieurs Etats arabes font du business avec Israël au vu et au du monde entier. Le Rwanda est notoirement dirigé par les Israëliens y compris la police rwandaise.
      Kagame est pour l’acceptation statut d’Israël au titre d’observateur au sein de l’UA.Certains Etats opposent une fin de non recevoir à la candidature de ce pays. Cette fameuse solidarité avec les Palestiniens n’est que théorique. Nul ne peut être plus catholique que le Pape. Cette solidarité doit d’abord être exprimée par leurs frères des Palestiniens à savoir les arabes africains, du Moyen et Proche Oriant. Les faits prouvent le contraire. Pourquoi pourquoi alors les Africains doivent exprimer leur solidarité avec les Palestiniens alors que les Etats arabes ne le font pas? Qui paye les salaires de fonctionnaires de l’UA? Les Etats dont les grands contributeurs sont des Juifs. Force est de constater que ces Etats qui sont contre l’admission de l’Etat Hébreux en qualité d’observateur n’ont jaMais refusé des milliards de dollars US de ses bienfaiteurs.Aussi, ces mêmes états consomment les produits israëliens dont les armes ou les composantes des armes.
      Il faut que ces Etats soient cohérents comme Kagame envers l’Etat Hébreux.

      • On ne peut pas justifier le mal par un autre mal. Des traîtres ont toujours existé. Un exemple, les noirs qui ont colloboré avec l’apartheid (notamment Buthelezi, Savimbi) sont très nombreux. Mais traîter Nyerere de démagogue ou d’ hypocrite pour avoir plaidé pour le boycott du régime raciste sudafricain, serait un manque de respect pour sa lutte noble qu’il a mené pendant plusieurs décennies.

        • Nyerere, concepteur du plan d’assassinat du Président Habyarimana et de la destruction de l’Etat Rwandais, le tout en étroite collaboration avec des USA et du Royaume Uni. Son africanisme n’était qu’un slogan. Vous êtes sans savoir que la Tanzanie de Nyerere n’a jamais coupé le pont avec les entreprises de l’Etat Hébreux notamment les industries militaires opérant en étroite collaboration avec les entreprises kenyanes détenus par les Juifs Kenyans. Etant précisé que l’économie kenyane est entre les mains des Juifs, Indiens, Britanniques et Pakistanais. Or, l’économie tanzanienne sous le régime Nyerere dépendait largement de l’économie kenyane. Si Nyerere est une référence en matière d’africanisme, comment fut-il alors sinistrement le concepteur du plan d’assassinat des Présidents Africains, Habyarimana du Rwanda et Ntaryamira du Burundi, le tout en étroite collaboration des USA et du Royaume Uni, hier alliés du régime sud africain caractérisé par l’apartheid? Nyerere fut le conseiller en chef des criminels notoires, Kagame et Museveni fossoyeurs des millions de tombes des Rwandais et Ougandais? Si Nyerere est un modèle d’africaniste, mot au surplus vide de sens, pour certains africains, il ne l’est sûrement pas pour les Rwandais, victimes des méfaits de Kagame et Museveni, le dernier étant le créateur du premier et celui-ci étant une pur création du second et qui, au fond les faces d’une médaille.

Les commentaires sont fermés.