Un appel à candidatures pour enseigner le français au Rwanda

Les enseignants ont jusqu’au 14 juillet pour se porter candidat. Un appel lancé par l’Organisation internationale de la francophonie.

Parmi les 54 membres, 7 membres associés et 27 observateurs que compte l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), figure le Rwanda. Afin, de contribuer à son rayonnement, l’OIF lance un appel à candidatures pour recruter vingt enseignants de la langue française, ressortissants de pays membres de la Francophonie, pour les écoles primaires et secondaires dudit pays des mille collines.

Ce projet s’inscrit dans la droite lignée de la politique éducative et linguistique de l’OIF. En effet, il «vise à renforcer les capacités des établissements scolaires d’un pays donné dans le domaine de l’enseignement et de l’apprentissage du français, en palliant un manque ponctuel d’enseignantes et d’enseignants qualifiés de et en français au sein de son système éducatif et en renforçant les compétences professionnelles des enseignants en exercice dans le pays», ainsi qu’on peut le lire sur le site de l’Organisation.

Ces enseignants volontaires seront affectés dans des écoles des cinq provinces du Rwanda. Ils y resteront pendant l’année scolaire et pourront voir leur contrat renouveler une fois. Leur mission consistera à enseigner le français en classe primaire, dès la quatrième année du système scolaire rwandais, ou secondaire. Ils pourront également animer des activités «ludo-éducatives autour du français (mise en place d’un environnement francophone)». Mais attention! Pour postuler, le candidat doit impérativement avoir une expérience significative d’au moins trois années dans le domaine de l’enseignement du français, ainsi que le stipule le descriptif dudit poste.

La date limite de candidature est fixée au 14 juillet 2020. Plus d’informations sont à retrouver sur le site de l’OIF. D’autres offres sont à venir. La page de l’Organisation sera mise à jour régulièrement.

Source : le figaro

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
J Banda
J Banda
2 juillet 2020 23 h 36 min

Les prisons rwandaises (Karubanda, Muhanga, Nyanza, Kigali. et autres…) sont remplies d.enseignants qualifies, comme Mugesera, prets a servir leur pays si l’opportunite leur etee donnee. Nul bessoin d;aller chercher midi a quatorze heures…

JMB
JMB
5 août 2020 16 h 31 min
Reply to  J Banda

Les prisons comme vous dites sont remplies de criminels… Nul besoin de mettre en danger nos enfants en presence de criminels.