USA-Des démissions signalées à la Maison blanche après les violences au Capitole

Matt Pottinger, conseiller adjoint à la sécurité nationale à la Maison blanche, a démissionné, rapportent des médias américains, à l’image de plusieurs autres responsables ayant choisi de quitter l’administration finissante de Donald Trump après les violences survenues au Capitole.

Selon CNN, Matt Pottinger, l’un des architectes de la politique de Donald Trump vis-à-vis de la Chine, a présenté sa démission mercredi face à la réaction de Donald Trump aux événements au Capitole, où des partisans du président sortant ont envahi le siège du Congrès pour contester sa défaite à l’élection du 3 novembre. Bloomberg a le premier fait état de sa démission.

La Maison blanche n’avait pas de commentaire à faire. Des sources avaient dit à Reuters que cette démission était attendue. Dans une vidéo diffusée mercredi sur Twitter, Donald Trump a répété ses accusations sans preuve d’une élection présidentielle volée au profit de son adversaire Joe Biden, qui sera investi le 20 janvier. Il a salué ses partisans ayant envahi le Capitole en les qualifiant de personnes “spéciales” tout en leur demandant de quitter les lieux, ce que la police a par la suite obtenu.

Quatre personnes sont mortes durant ces violences, une par arme à feu et trois de problèmes médicaux. Deux des principales conseillères de Melania Trump, la “First Lady”, ont aussi démissionné mercredi et le conseiller à la sécurité nationale Robert O’Brien, supérieur hiérarchique de Matt Pottinger, envisageait de le faire, ont dit des sources à Reuters. Stephanie Grisham notamment a quitté son poste de cheffe de cabinet de Melania Trump.

Cliquer ici pour lire la suite sur boursorama.com

 

Veritas

2 Comments

  1. Quelle leçon les dirigeants américains pourront-ils donner aux dictateurs africains dont notre commandant suprême en matière de respect de la loi?
    Si les institutions américaines n’étaient pas solides, Trump se serait autoproclamé président.

  2. Le Rwanda a ete dirigé par un roi fou Mazimpaka remplacé par Paul Kagame. Les américains ont eu aussi droit à un Président fou. Il devrait payer le cout des dégats causés par ses supporteurs.

Leave a Reply